Stage avec Katharina Seyferth

Du 19 au 23 mars 2012 a eu lieu, au Lieues (24 rue des Tables Claudiennes, 69001 Lyon), le premier stage organisé par les Chapechuteurs.

Intitulé « L’acteur et son instrument : vers la présence organique »
l’atelier était mené par Katharina Seyferth, comédienne en Allemagne depuis 1972. Après avoir travaillé avec Ryszard Cieslak à New York elle se rend en Pologne pour participer au projet “Montagne” du Laboratoire Théâtre. Elle est invitée à rejoindre le groupe interculturel du Laboratoire pour le projet « Théâtre de Source » sous la direction de Jerzy Grotowski. Elle a enseigné en Allemagne, en Italie, en Suisse, en Turquie, en Pologne et en Irlande. Depuis 1996 elle vit et travaille en Gascogne au sein du Centre International de Recherche et de Formation Théâtral et du Théâtre 2 l’acte à Toulouse.

Son atelier propose une série d’actions précises qui visent à connecter l’acteur avec son propre mouvement et rythme, avec  ses  associations,  avec  le flux de ses impulsions et avec sa voix naturelle.
Le travail quotidien sur ces connexions ouvre la porte vers une perception élargie de soi-même, des autres et du monde autour. Ainsi l’acteur découvre l’accès vers une source de créativité authentique.

Les aspects élémentaires :
* Déblocage
* Dynamisation et canalisation de l‘énergie.
* Tempo – Rythme
* La circulation de l‘attention
* Respiration
* Résonance spatiale et corporelle.
* Recherche d‘une ligne précise et structurée
à partir d’un texte ou chant.

Laisser un commentaire